5 facteurs à considérer pour les leaders en technologie en 2018

En 2018, les logiciels sont au cœur de nos vies. Aujourd’hui, toutes les compagnies, peu importe le secteur d’activité, doivent se soucier de la qualité de leurs logiciels afin de s’assurer de bien répondre aux besoins de leurs clients et de leurs usagers. En effet, la qualité logicielle d’une plateforme peut affecter directement les revenus d’une entreprise et sa position sur le marché.

Pour livrer des logiciels de qualité supérieure, il faut intégrer les bons outils et miser sur des méthodes de développement solides. En testant régulièrement à l’aide des essais automatisés et en intégrant les scripts de tests directement dans le cycle de développement, votre équipe sera en mesure de corriger des erreurs et des anomalies plus rapidement et plus facilement et ce, bien avant que celles-ci puissent affecter vos usagers.

Si vous êtes un leader en technologie au sein d’une entreprise, voici quelques facteurs à considérer pour l’année à venir :

d

1) Les usagers ont des attentes très élevées

Puisque les plateformes technologiques sont omniprésentes dans nos vies, nos attentes envers celles-ci sont élevées. En effet, une étude a démontré récemment que 80% des usagers ne vont pas utiliser une application qu’ils jugent de mauvaise qualité plus de trois fois. Certains outils qui comblent des besoins très précis et qui ont peu ou pas de compétition peuvent se permettre quelques faiblesses, mais dans la plupart des cas, la qualité logicielle est clairement la préoccupation #1 des usagers. Pour satisfaire vos usagers, il faut donc mettre l’accent sur la qualité logicielle et sur un processus d’assurance qualité complet, moderne et rigoureux.

d

2) Les logiciels sont développés de plus en plus rapidement

Les méthodes Agile permettent aujourd’hui aux équipes de développer plus de fonctionnalités plus rapidement et plus efficacement. Pour bien assurer la qualité des logiciels, les tests doivent eux aussi être plus rapides et plus agiles. Résultat? Les tests manuels ne suffisent tout simplement plus.

Pour garder le contrôle sur la qualité de vos logiciels et éviter que des erreurs et des anomalies affectent vos usagers, il faut miser sur les tests automatisés et intégrer les outils de tests dans le cycle de développement. De cette façon, l’équipe de développement pourra tester un nouveau module ou une nouvelle fonctionnalité en profondeur pendant le développement tout en évitant une régression de la qualité des modules existants.

Selon un rapport de la firme Gartner, d’ici 2020, au moins 50% des entreprises vont avoir mis sur pied un processus de développement et de test en continu. Quoique les essais automatisés exigent un effort et un investissement initial (l’élaboration de scripts de tests), ils possèdent de nouveaux avantages qui garantissent un retour sur investissement positif à moyen ou à long terme. Par exemple, de nombreuses études ont démontré que plus le développement avance, plus il est coûteux de corriger une anomalie. Si vous attendez que vos usagers signalent des erreurs ou des anomalies avant de les corriger, non seulement vous risquez des pertes au niveau des affaires, mais éliminer ces erreurs pourrait être plus de 10 fois plus coûteux que si ces mêmes erreurs avaient été corrigées plus tôt dans le cycle de développement.

Bref, pour développer des solutions qui permettront à votre entreprise de se démarquer sur le marché, vous devez miser sur un processus de tests efficace et rapide et des outils puissants et sophistiqués.

d

3) Le rôle des testeurs évolue

Fini les équipes de tests qui travaillent en silo, testant de façon manuelle sans interagir réellement avec les équipes de développement. Aujourd’hui, les équipes de tests sont intégrées dans les équipes de développement afin d’être plus agiles et de mieux répondre aux besoins de celles-ci. Bien entendu, l’adoption d’outils de tests automatisés au sein des équipes de développement transforme également le rôle des testeurs ainsi que leurs responsabilités à chaque jour. Par exemple, il existe de plus en plus de postes qui demandent des connaissances au niveau de l’élaboration et de l’écriture de scripts de tests.

Tous ces changements permettent aux testeurs de produire à la même vitesse que l’équipe de développement et d’apporter plus de valeur beaucoup plus tôt dans le cycle de développement. Angie Jones, une ingénieure qui travaille pour Twitter, a bien résumé la situation en mentionnant dans un communiqué que « les testeurs aujourd’hui ne sont plus les seuls propriétaires de la qualité logicielle. Pour réussir, toute l’équipe doit contribuer et se soucier de la qualité. »

d

4) L’optimisation des processus pour améliorer le rendement

Parfois, le bon personnel et les bons outils sont déjà en place, mais l’organisation elle-même mise sur des processus qui laissent de la place pour des erreurs humaines ou d’autres faiblesses qui affectent le rendement de l’entreprise. Chez Askida, nous travaillons régulièrement avec des organisations et des entreprises de diverses tailles afin de les accompagner dans la révision de leurs processus, effectuer des recommandations stratégiques ou encore les aider à passer d’un processus de tests manuels à un processus de tests automatisés. Notre objectif, lorsque nous effectuons une revue complète des processus de développement et de tests d’une entreprise, est d’identifier des lacunes potentielles et de proposer des solutions concrètes qui permettront à votre organisation d’être plus performante et ce, sans devoir ajouter de nouvelles ressources.

Si vous êtes un leader en technologie, en 2018, l’optimisation des processus de votre entreprise pourrait être un facteur important dans la réussite de celle-ci.

d

5) Les données à la rescousse

Pour prendre des décisions éclairées, plusieurs organisations utilisent le modèle SMART, un acronyme qui signifie « Specific information, Meaningful data, Actionable intelligence, Realistic goals and Time ». En s’appuyant sur les données, les entreprises peuvent, par exemple, identifier des processus qui pourraient mieux fonctionner, obtenir une vue d’ensemble des forces et des faiblesses de l’organisation ou encore produire des prévisions plus précises au niveau des budgets, de la qualité actuelle d’un logiciel ou de la planification et des calendriers.

Les tests automatisés s’intègrent très bien à ce modèle. En effet, lorsqu’implantés, ceux-ci génèrent des données à chaque fois qu’une application est testée en profondeur. Ces données peuvent servir à l’élaboration de rapports, permettre à l’équipe d’avoir une meilleure vue d’ensemble du travail qu’il reste à effectuer, d’apporter des correctifs à la taille du projet en cours de route et plus encore. À la fin d’un projet, les données peuvent également prouver un retour sur investissement positif.

d

Choisir la qualité à toutes les étapes du processus

Pour se démarquer dans leurs marchés respectifs, les entreprises doivent offrir des logiciels et des applications de qualité supérieure. En exigeant la qualité à toutes les étapes du processus, de la conception à la production à la mise en marché, les organisations mettent toutes les chances de leurs côtés. En effet, plusieurs études ont démontré que les valeurs d’une entreprise ont un impact sur le processus de développement et donc, au final, sur les produits et services offerts par l’entreprise.

En effectuant les changements organisationnels nécessaires et en mettant l’emphase sur la qualité et les bonnes pratiques, les leaders en technologie pourraient permettre à leurs entreprises d’obtenir en 2018 plus de valeur d’affaires au même coût et ainsi atteindre de nouveaux sommets.

Êtes-vous un leader en technologie au sein de votre entreprise? Quels sont vos défis pour 2018? Laissez-nous un commentaire dans la section sous cet article !

Image Team Askida

Team Askida

L'équipe d'Askida / Team Askida