Le top 10 des tendances technologiques pour 2018 selon Gartner

La firme Gartner, dont les analystes sont parmi les meilleurs au monde en matière de tendances technologiques, publie à chaque année un rapport présentant 10 tendances à surveiller pour l’année à venir. Pour 2018, Gartner prévoit l’arrivée de nouvelles technologies qui vont transformer certains modèles économiques et créer de nouveaux environnements.

Ces nouvelles technologies vont faire partie d’un processus de « maillage de l’intelligence numérique », c’est-à-dire l’enlacement des personnes, des équipements, des contenus et des services pour obtenir de meilleurs résultats numériques. Par exemple, l’Intelligence Artificielle (IA) va continuer de percer et devrait commencer à s’imposer dans de plus en plus d’industries et de services, facilitant l’émergence de systèmes plus dynamiques, plus flexibles et peut-être entièrement autonomes. De plus, les mondes virtuels et réels vont continuer de s’entrecroiser pour créer des environnements numériques plus immersifs et plus connectés.

Voici quelques tendances à surveiller en 2018 selon Gartner :

Objets intelligents

L’Internet des Objets (IdO) est un secteur en pleine expansion. Quelques objets intelligents, dont l’Echo d’Amazon, sont déjà disponibles sur le marché, mais ceci n’est que le tout début. Chez Askida, nous travaillons en ce moment sur des projets de développement innovateurs pour l’Internet des Objets qui devraient être complétés en 2018 ou 2019. D’ici quelques années, les consommateurs pourront miser sur une gamme complète d’objets intelligents qui vont fonctionner selon les ordres d’un être humain ou encore de façon autonome. De plus, la plupart des objets intelligents bénéficieront de la puissance de l’intelligence artificielle et de l’apprentissage automatique (le « machine learning ») pour mieux interagir avec les personnes et les environnements.

L’intelligence artificielle pour améliorer la prise de décisions, la gestion des données et les applications

Parlant de l’Intelligence Artificielle, celle-ci va devenir un champ de bataille majeur dans les prochaines années. En 2018, nous devrions voir apparaitre plus d’applications qui intègrent l’Intelligence Artificielle en arrière-plan. À long terme, l’Intelligence Artificielle devrait faciliter la préparation et l’analyse des données, permettant aux preneurs de décisions à tous les niveaux d’être mieux informés. Par contre, l’Intelligence Artificielle n’est pas une potion magique. En effet, selon Gartner, l’Intelligence Artificielle ne remplacera pas la pensée humaine, mais permettra plutôt à des applications intelligentes d’augmenter la productivité des humains.

Le « edge computing » sur le nuage

Le « edge computing » est une architecture dans laquelle les données client sont traitées aussi près que possible de la source générant les données, c’est-à-dire à la périphérie du réseau. L’objectif est d’apporter plus de fonctionnalités intégrées tout en réduisant les problèmes reliés à la connectivité et la latence. Grâce à l’Internet des Objets et l’informatique mobile, nous devrions voir de plus en plus d’entreprises miser sur ce type d’architecture en 2018 et dans les années à venir.

La diversification des agents conversationnels

Déjà présents sur le marché, les agents conversationnels (les « chat bots ») vont continuer d’évoluer en 2018, réalisant des actions de plus en plus complexes et sophistiquées et offrant des réponses plus précises. L’objectif à long terme est de faciliter l’utilisation des plateformes en permettant aux usages d’échanger avec des agents conversationnels capables de comprendre leurs besoins et leurs intentions. Les API des agents conversationnels vont continuer de s’approfondir, permettant à ceux-ci d’accéder, d’invoquer et même d’orchestrer plusieurs services.

Le double numérique

Le concept du double numérique (« digital twin ») est très utile pour comprendre comment les capteurs et les mégadonnées (le « big data ») bouleversent la gestion des actifs physiques. Un double numérique permet d’imaginer et de tester plusieurs solutions et hypothèses avant de les implanter dans le monde réel. Par exemple, les voitures de Formule 1 utilisent aujourd’hui des capteurs et des doubles numériques pour tester des stratégies de course en direct, permettant à un groupe de techniciens de relayer au pilote la meilleure option selon la simulation avant que celui-ci exécute la manœuvre. Selon Gartner, des centaines de millions d’objets seront représentés par des jumeaux numériques d’ici trois à cinq ans. Les organisations pourront, par exemple, utiliser des doubles numériques pour réparer des systèmes ou des objets de façon proactive, planifier les processus de fabrication, faire mieux fonctionner les usines, prédire une défaillance matérielle, augmenter l’efficacité opérationnelle ou encore améliorer le développement de produits. Les doubles numériques pourraient même transformer l’aménagement et la gestion des villes.

Les évènements d’affaires

La stratégie qui consiste à penser en fonction des évènements d’affaires (« event thinking ») s’appuie sur l’Intelligence Artificielle, l’Internet des Objets et les mégadonnées. En gros, ces nouveaux outils et environnements permettent de détecter et d’analyser des évènements d’affaires plus rapidement et avec beaucoup plus de détails. Grâce à ces informations, les organisations seront en mesure d’être plus agiles et d’offrir aux clients les services dont ceux-ci ont besoin dès qu’une occasion se présente. Par exemple, les hypothèques sont très complexes et peuvent entraîner un grand nombre de cas différents. En misant sur les évènements d’affaires, les entreprises pourront offrir les bons services aux bons clients au bon moment, selon les besoins réels de ceux-ci. Selon Gartner, 80% des nouveaux écosystèmes d’affaires vont miser sur ce type de stratégie d’ici 2020.

Blockchain

Vous avez probablement entendu parler du Blockchain, une technologie fort prometteuse qui devrait transformer de nombreux secteurs au courant des prochaines années. Cette technologie polyvalente possède de nombreuses applications potentielles, comme par exemple en finance, dans le domaine de la santé, pour les gouvernements, pour la distribution de contenu et bien plus encore. Petit bémol de Gartner : les technologies Blockchain manquent encore de maturité et n’ont toujours pas faites leurs preuves à très grande échelle. Ceci étant dit, des percées importantes dans ce secteur sont à prévoir en 2018.

Expériences immersives

La réalité virtuelle (« VR ») et la réalité augmentée (« AR ») vont continuer de transformer notre façon de voir et d’interagir avec le monde réel. Grâce à ces technologies, les entreprises seront en mesure d’offrir des expériences sophistiquées, immersives et presque invisibles. En 2018, nous devrions voir apparaitre quelques services qui combinent la réalité virtuelle ou la réalité augmentée avec d’autres technologies mentionnées dans cet article, comme par exemple les agents conversationnels.

La confiance digitale et le risque adaptatif continu (CARTA)

Pour terminer, mentionnons également la sécurité numérique, un secteur de plus en plus important, mais aussi très complexe. CARTA, une approche stratégique qui signifie « Continuous adaptive risk and trust assessment », permet aux entreprises de prendre des décisions en temps réel selon les risques et la confiance. En effet, CARTA encourage les entreprises à miser sur une approche adaptative en continu pour garantir la sécurité des informations. Résultat : les organisations peuvent détecter et répondre aux failles de sécurité ou menaces plus rapidement et plus efficacement. Selon Gartner, CARTA devrait gagner en popularité en 2018. Entre autres, l’intégration de la sécurité dans DevOps devrait faciliter un processus « DevSecOps » en continu.

Image Team Askida

Team Askida

L'équipe d'Askida / Team Askida